Mercato par

Real Madrid : Pérez confirme vouloir s'offrir Mbappé

Commentaire(s)

Florentio Pérez a confié lors d'une réunion avec des socios du club que le recrutement de Kylian Mbappé est bien un projet à l'étude dans la capitale espagnole. Mais le PSG n'est pour l'instant pas vendeur, a précisé le président du Real.

Les 300 millions d'euros dépensés par le Real Madrid cet été n'ont visiblement pas suffi aux socios Merengue, qui ont rencontré leur président Florentino Pérez mercredi à l'occasion d'une assemblée générale. Ils n'ont pas manqué de lui reprocher une fin de mercato très calme, seulement marquée par l'échec des négociations avec Manchester United concernant Paul Pogba. "Nous avons essayé pendant plusieurs années de faire venir (Robert) Lewandowski, mais ils (le Bayern) ne nous l'ont pas vendu. Il en va de même pour Pogba", a rétorqué Pérez, refroidi par les 150 millions d'euros réclamés par MU pour son milieu de terrain tricolore.

Nos confrères de AS rapportent qu'un autre socio a alors pris la parole pour donner son propre point de vue : "si un français devait être recruté, Kylian Mbappé devrait être préféré à Pogba", aurait-t-il lâché en substance. Le dirigeant Madrilène n'a pas botté en touche. "Bien sûr, nous aimerions recruter un français, dont ils (la presse) évoquent le nom. Nous irons le chercher", a lâché Pérez, sans toutefois mentionner le nom de Mbappé. "Mais ils (le PSG) ne le vendent pas."

Deux ans seulement après son arrivée en provenance de Monaco, les dirigeants Parisiens ont effectivement fermé la porte à leur jeune attaquant (20 ans) cet été. Mais sera-ce encore le cas l'an prochain si le Real revenait à la charge, comme la presse espagnole l'a déjà prédit ? Le joueur lui-même sera-t-il prêt à faire le forcing pour rejoindre la Casa Blanca et Zidane, son idole ? Ce dossier sera-t-il dépendant de l'avenir de Neymar dans la capitale ? Autant de questions qui ne manqueront pas de revenir dans l'actualité des prochains mois, et forcément à chacune des interventions publiques de Pérez.