Mercato par

Le PSG toujours cité parmi les prétendants pour Camavinga

Commentaire(s)
Le Bayern Munich fait un retour tonitruant pour Camavinga

Annoncé tout proche du Real Madrid depuis des semaines, Eduardo Camavinga serait aussi très intéressé par le Bayern Munich ! 

Révélation de la saison 2019/20 en Ligue 1, Eduardo Camavinga a déjà tous les plus grands clubs à ses pieds. Le jeune milieu de terrain du Stade Rennais (17 ans), annoncé notamment dans le viseur de Manchester City ou du PSG, se serait d'ailleurs déjà entretenu avec Zinédine Zidane pour rejoindre le Real Madrid à l'avenir. Toutefois, le club merengue a déjà promis de ne pas faire de folie cet été après avoir encaissé 200 millions de pertes liées au coronavirus. 

Ainsi, le Real a prévu de passer à l'action l'an prochain pour Camavinga mais cela pourrait bien lui coûter cher ! Comme le révèle AS aujourd'hui, Moussa Sissoko, l'agent de l'international Espoirs français, a fait savoir au Real qu'il ne savait pas s'il serait possible d'attendre une année de plus avant de partir de Rennes. La raison ? La grandeur et la qualité des autres écuries intéressées par le jeune crack français. Pour le quotidien espagnol, le PSG fait toujours partie des clubs désireux de s'offrir le Rennais, mais le Bayern revient à la charge de manière tonitruante ! Les Bavarois, friands de jeunes pépites à l'image de Tanguy Kouassi, ont tout tenté ces derniers jours pour le convaincre de rejoindre l'Allemagne et ils seraient désormais les "mieux placés" pour obtenir ses services dès cet été.

À lire aussi : Rennes pose les barbelés autour de Camavinga

AS estime aussi que le milieu né en Angola, naturalisé français cette saison, a été surpris de ne pas voir le Stade Rennais lui proposer une prolongation de contrat (jusqu'en 2022). La famille Pinault souhaite pourtant le garder. Mais la qualification, ou non, de Rennes pour les phases de poules de la LDC pourrait avoir une incidence sur l'avenir à court terme de Camavinga. En effet, si les Bretons accrochent leur qualif', le milieu ne verrait aucun inconvénient à rester au sein de son club formateur. En revanche, si le SRFC ne se qualifie pas pour la C1, il pourrait demander à ses dirigeants d'écouter les offres du PSG et du Bayern Munich !