Incident Neymar/Alvaro par

Le gouvernement brésilien commente l'affaire

Commentaire(s)

Il n'y a toujours aucune preuve des propos racistes qu'aurait tenus Alvaro Gonzalez envers Neymar, dimanche soir, mais le gouvernement brésilien n'en a pas attendu pour apporter son soutien à la star du pays. "Face à un énième cas de racisme dans le sport, le ministère de la Femme, de la Famille et des Droits de l'homme (MMFDH) est solidaire avec le joueur Neymar Jr", peut-on lire dans un communiqué. "L'attaquant qualifié de singe par le défenseur Alvaro Gonzalez a été expulsé du terrain après avoir réagi à cet acte par une gifle. Ce n'est pas la première fois que Neymar est victime de racisme dans le football."

Le président brésilien Jair Bolsonaro, envers qui Neymar avait affiché son soutien lors des élections en 2018, a lui aussi soutenu le joueur, à sa manière, en retweetant le message où il se plaignait du comportement d'Alvaro, quelques heures après la rencontre.