Anciens par

Laurent Blanc au chevet d'Amiens

Commentaire(s)
Blanc prend la défense d'Amiens

Au cours d'une émission organisée sur Facebook, le club d'Amiens, dix-neuvième de Ligue 1 au moment de l'interruption et relégué en L2 par la LFP il y a une semaine, a tenu à défendre ses intérêts. Alors que le club a déjà ouvert une pétition en ligne pour montrer son mécontentement concernant cette descente jugée injuste, l'ASC poursuit en s'entourant de grands nombres pour défendre sa cause comme Alain Roche ou Antoine Kombouaré. Amiens peut également s'appuyer sur le soutien de Laurent Blanc !

"C’est injuste. Mais est-ce qu’il y a une décision juste ? Toutes les décisions ont été prises par l’exécutif. Le football n’est pas au-dessus des lois. Ce que je regrette, c’est qu’on aurait pu mettre dans les règlements, un règlement si on ne termine pas le championnat de France. Ce qu'il fallait éventuellement faire pour avoir plus d'humanité, c'est dire : le premier est champion, on ne fait pas de descente, et l'année prochaine on joue à 21 ou 22" explique Laurent Blanc. "Il faut faire un classement, on est obligé. Mais essayons de faire preuve d'un peu d'humanité en disant qu'on fait un classement mais sans descente. Il y a quelques solutions, mais chacun regarde ses intérêts, c'est ce qui me dérange dans le football. Le classement est établi, ceux qui jouent la Coupe d'Europe sont établis, mais prenons une décision pour ne pas pénaliser ceux qui n'ont pas pu défendre leurs chances de rester en Ligue 1 ou Ligue 2."